Un Zelda dans le sillage de Mario Maker ? Peu probable selon Aonuma

Eiji Aonuma

La question de l’existence d’un jeu Zelda similaire à Mario Maker revient souvent lorsqu’on évoque l’univers de Zelda. L’idée est simple : les joueurs pourraient créer leurs propres niveaux, offrant ainsi une expérience de jeu presque infinie. On aurait pu penser, avec des jeux tels que The Legend of Zelda: Four Swords, que Nintendo explorerait cette voie. L’introduction de la coopération dans une série de niveaux aurait pu laisser présager une “création parralèle” à l’univers Zelda vers le multijoueur, et potentiellement donner aux joueurs la possibilité de créer ces fameux niveaux. Plus récemment, dans Link’s Awakening, on a vu apparaître la possibilité de créer son propre donjon chez Igor.

Sur une interview accordé à Polygon, Aonuma a été plus que direct sur la question posée par le site:

Existe-t-il un monde où vous pourriez imaginer un jeu Zelda qui permettrait aux gens de créer leurs propres donjons, un peu comme Super Mario Maker ?

Aonuma: Lorsque nous créons des jeux comme Tears of the Kingdom, je pense qu’il est important de ne pas rendre la créativité obligatoire. Au lieu de cela, nous intégrons des éléments dans le jeu qui encouragent les gens à être créatifs et leur donnent l’opportunité de l’être, sans les y forcer. Il y a des personnes qui souhaitent avoir la capacité de créer à partir de rien, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Mais je pense que tout le monde se réjouit de la découverte de trouver son propre chemin dans un jeu, et c’est quelque chose que nous avons essayé de garantir dans Tears of the Kingdom ; il n’y a pas une seule manière correcte de jouer. Si vous êtes une personne créative, vous avez la possibilité d’emprunter cette voie. Mais ce n’est pas ce que vous devez faire ; vous pouvez aussi avancer dans le jeu de bien d’autres manières différentes. Et donc, je ne pense pas qu’il serait bon pour The Legend of Zelda d’exiger nécessairement que les gens construisent des choses à partir de zéro et de les forcer à être créatifs.

Zelda: TOTK developers on saying goodbye to the Switch, Zelda’s future – Polygon
Partager sur les réseaux sociaux

nintendopassion.fr

Passionné de jeux vidéo et de l'univers Nintendo depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandi avec cette marque, allant de la NES à la Switch. Jouer pour la première fois à Pokémon, lancer Ocarina of Time sur la N64 et découvrir la 3D resteront des moments gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vécu ces instants.