Actualités

Nintendo intente une action en justice contre Yuzu, l’émulateur de la Nintendo Switch

Nintendo Logo

Nintendo a lancé une nouvelle action en justice contre les créateurs de l’émulateur Yuzu, utilisé pour la Switch. L’entreprise accuse Yuzu de contourner illégalement son cryptage logiciel et de faciliter le piratage. Nintendo souligne que The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom a été téléchargé plus d’un million de fois avant son lancement officiel. Ce qui a également doublé le soutien financier à Yuzu sur Patreon.

Selon Nintendo, Yuzu permet aux utilisateurs de jouer à des jeux Switch piratés sur Windows, Linux ou Android. L’entreprise déclare que Yuzu transforme les appareils informatiques en outils de violation massive de la propriété intellectuelle, non seulement de Nintendo, mais aussi d’autres développeurs et éditeurs.

    Nintendo veut des dommages-intérêts et la fermeture de Yuzu.

    Nintendo recherche des dommages-intérêts pour les violations présumées et exige la fermeture de l’émulateur. The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom, qui fut le deuxième jeu le plus vendu l’année dernière, illustre l’impact du piratage selon Nintendo. La firme japonaise, connue pour sa lutte contre le piratage, veut maintenant une fermeture de Yuzu. Il est vrai que Nintendo a toujours eu une position ferme vis-à-vis de l’émulation. On se rappelle de ses nombreuses actions en justice, juste avant la sortie des jeux Gameboy, Nes et Super Nes sur le Nintendo Online.

    On peut lire dans le dépôt de Nintendo :

    « Avec Yuzu en main, rien n’empêche un utilisateur d’obtenir et de jouer à des copies illégales de pratiquement n’importe quel jeu conçu pour la Nintendo Switch, le tout sans payer un centime à Nintendo ou à l’un des centaines d’autres développeurs et éditeurs de jeux qui créent et vendent des jeux pour la Nintendo Switch »

    Alors, simple coup d’épée dans l’eau pour montrer que l’entreprise veille sur ses propriétés ou véritable envie d’aller, cette fois-ci, beaucoup plus loin dans la démarche ?

    Vous pouvez consulter le dossier de la justice à cette adresse: Nintendo of America Inc. v. Tropic Haze LLC, 1_24-Cv-00082, No. 1 (D.R.I. Feb. 26, 2024) | PDF | Copyright Infringement | Digital Millennium Copyright Act (scribd.com)

    sources:

    nintendopassion.fr
    Passionné de jeux vidéo et de l'univers Nintendo depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandi avec cette marque, allant de la NES à la Switch. Jouer pour la première fois à Pokémon, lancer Ocarina of Time sur la N64 et découvrir la 3D resteront des moments gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vécu ces instants.

      You may also like