Actualités

Scalper et Switch 2, musique en streaming, IA, le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, répond aux actionnaires lors d’une session de questions/réponses

Scalper et Switch 2, musique en streaming, IA, le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, répond aux actionnaires lors d’une session de questions/réponses

Le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, s’est prêté à une session de Question/Réponse. Il est courant au Japon de voir des débriefings lors des annonces financières pour rassurer les actionnaires. Au cours d’une de ces sessions Question/Réponse avec les financiers, le président a abordé divers sujets. Plusieurs sujets intéressants ont été dévoilés, même si, comme on s’en doute, le fait de rendre publiques ces sessions questions/réponses fait que les sujets restent en surface.

La Nintendo Switch 2 et les scalpers

Cependant, c’est toujours intéressant de voir ces sessions, on apprend souvent une ou deux choses. Pour cette session, on apprend lors de la Question 2 que la “Switch 2” sera produite en grande quantité lors de sa sortie. Le but étant d’éviter d’enrichir les scalpers. Nintendo a donc prévu de contrer ces organisations. Pour ceux qui ne connaissent pas “les scalpers” dans le milieu, et pour faire simple, il s’agit de personnes ou parfois même d’organisations, qui achètent un bien en grande quantité et qui le revendent sur les sites de particuliers à des prix exorbitants, profitant de la rareté d’un bien. La PlayStation 5, victime de son succès lors de sa sortie, a par exemple été rapidement en pénurie, profitant aux scalpers. Il n’était pas rare de voir la console de Sony approcher (voire parfois dépasser) les 1000 €… Nintendo veut donc éviter ce problème en produisant une quantité importante de consoles. Est-ce que cela suffira ?

La PlayStation 5, victime des scalpers lors de sa sortie

L’utilisation de l’IA dans le futur

La 4ème question aborde le sujet de l’IA. Le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, ne semble pas aussi dithyrambique concernant cette nouvelle pratique. Bien que Nintendo reconnaisse que l’IA peut être intéressante dans certains processus comme le déplacement des personnages, l’IA générative sera utilisée avec prudence. Les problèmes de copyright potentiels dans le futur semblent refroidir le président. Cependant, c’est plus une envie de garder l’expérience humaine au cœur des jeux qui semble dominer.

De nouvelles IP ?

Arms Nintendo Switch
ARMS, nouvelle licence Nintendo sortie en 2017, n’avait pas été un grand “succès”

Lors de la question 6, Nintendo désire continuer de créer de nouvelles IP. Le président de Nintendo Shuntaro Furukawa déclare qu’ils “continueront à proposer de nouvelles expériences à nos clients”. Nintendo souhaiterait créer de nouvelles licences pour satisfaire les joueurs qui attendent cette nouveauté du côté de Nintendo. Cependant, il faut reconnaître qu’il n’est pas facile de créer de nouvelles licences et succès commerciaux, tant Nintendo possède déjà énormément de gros titres et de grosses licences. Nintendo a annoncé en fin d’année dernière vouloir travailler un peu plus avec des studios externes, il est possible à l’avenir de voir des créations externes mais qui appartiendront à Nintendo, comme par exemple Astral Chain. Ça pourrait être un mix intéressant pour l’entreprise japonaise.

Le streaming musical

The Legend of Zelda: Ocarina of Time, Nintendo

Voilà un autre sujet qui revient souvent auprès des joueurs. Pourquoi Nintendo est-il si réticent à s’ouvrir sur les plateformes de streaming pour la musique. De nombreux joueurs aimeraient écouter, de façon légitime, les différentes OST de Nintendo. Cependant, Nintendo tarde à rendre disponibles ses œuvres de façon officielle, à travers le monde, sur les plateformes de streaming telles que Spotify, Deezer et consorts. Le président de Nintendo déclare “explorer des moyens de la partager avec nos fans”. On n’apprend donc rien de particulier pour ce domaine. Alors, va-t-on droit face à une plateforme créée par Nintendo pour ses œuvres musicales ou une disponibilité prochaine sur les plateformes d’écoute ? Une application spécifique à venir ? Nintendo semble encore se demander quelle serait la meilleure solution. Cependant, on peut imaginer une avancée prochaine, au vu des attaques récentes de Nintendo sur des plateformes comme YouTube, pour limiter la profusion de leurs œuvres musicales.

Autres sujets abordés

Plusieurs autres sujets ont été abordés. Comme par exemple la faiblesse actuelle du Yen et de savoir si ça peut être un problème. Le président revient aussi sur l’extension de la marque Nintendo aux États-Unis. La relation avec les jeux indés est aussi abordée, le président confirme vouloir continuer les présentations Indie World. Une question sur la FAMICOM a été également posée, pour savoir ce qui est prévu suite à l’ouverture du site célébrant le 40ème anniversaire de la console japonaise.

Shuntaro Furukawa Nintendo Switch
Shuntaro Furukawa, président de Nintendo

C’est un total de 18 questions qui ont été posées, voici l’intégralité des questions/réponses:

Q1 : Pensez-vous que certaines personnes malvoyantes souhaitent jouer aux jeux vidéo ? Que fait Nintendo pour les aider ?

R1 : Président Shuntaro Furukawa : Nous souhaitons que de nombreuses personnes à travers le monde jouent à nos jeux. Bien que nous ne puissions pas partager de détails spécifiques sur nos initiatives ici, nous nous efforçons de rendre nos jeux accessibles non seulement aux personnes malvoyantes mais aussi à toutes celles qui rencontrent des difficultés pour jouer.

Q2 : Quelles sont les mesures prises pour lutter contre la revente des consoles Switch, notamment concernant les futures générations de consoles ?

R2 : Furukawa : Notre stratégie principale contre la revente est de produire suffisamment de consoles pour répondre à la demande des consommateurs. Nous étudions également d’autres mesures légales adaptées à chaque région. La pénurie de composants semi-conducteurs qui a affecté la production de Switch est désormais résolue.

Q3 : Quelle est la relation de Nintendo avec les jeux indépendants (indie games) et quelles sont vos initiatives pour soutenir leur développement ?

R3 : Furukawa : Nous avons toujours travaillé pour rendre notre plateforme attrayante pour les développeurs de jeux indépendants, notamment en offrant un environnement de développement favorable et en organisant des événements de promotion. Nous continuons à promouvoir ces jeux via des émissions spéciales comme “Indie World”.

Q4 : Quel est le rôle de l’IA dans les développements futurs de Nintendo ?

R4 : Furukawa : L’IA est utilisée depuis longtemps dans les jeux vidéo pour des éléments comme les mouvements des personnages ennemis. Bien que l’IA générative offre de nouvelles possibilités créatives, elle présente également des défis liés aux droits de propriété intellectuelle. Nous continuerons à combiner nos décennies d’expérience en développement de jeux avec les nouvelles technologies de manière flexible.

Q5 : Quelles initiatives sont prévues pour célébrer la Famicom, après l’ouverture du site spécial pour son 40e anniversaire ?

R5 : Furukawa : Nous avons publié un site spécial et des émissions sur YouTube pour célébrer la Famicom. De plus, les abonnés à Nintendo Switch Online peuvent jouer à de nombreux jeux Famicom sur Switch. Un nouveau jeu, “Nintendo World Championships Famicom World Tournament”, sera lancé en juillet. Nous continuerons à valoriser aussi bien nos anciens produits que les nouveaux.

Q6 : Quels sont vos projets concernant le développement de nouvelles IP, étant donné la popularité des titres “Mario” et “The Legend of Zelda” ?

R6 : Senior Managing Executive Officer Shinya Takahashi : Nous avons sorti plusieurs jeux intégrant de nouveaux personnages et de nouvelles idées sur Nintendo Switch et nous continuerons à proposer de nouvelles expériences à nos clients. Nous travaillons à satisfaire à la fois les fans de nos personnages emblématiques et ceux qui attendent des nouveautés.

Q7 : Comment abordez-vous les prévisions de ventes annuelles sans inclure la prochaine génération de Nintendo Switch ?

R7 : Furukawa : Nous comprenons l’importance des prévisions de ventes pour les investisseurs. Bien que nous souhaitions surprendre positivement nos clients, nous avons des difficultés à divulguer des détails précis sur les nouveaux produits ou stratégies de vente à l’avance. Cependant, nous continuerons à communiquer de manière transparente avec les actionnaires et investisseurs.

Q8 : Comment Nintendo envisage-t-elle l’avenir avec l’expansion de ses activités comme “Super Nintendo World” aux États-Unis ?

R8 : Senior Executive Officer Shigeru Miyamoto : Nous préparons l’ouverture du “Nintendo Museum” à Uji, Kyoto, et continuons à explorer de nouvelles opportunités dans les parcs à thème et autres médias. Nous voulons que les gens choisissent Nintendo non seulement pour leurs enfants mais aussi pour eux-mêmes, et nous nous efforçons de créer des produits qui sont nécessaires et appréciés par les familles.

Q9 : Comment gérez-vous les risques liés aux taux de change et envisagez-vous de renforcer les usines nationales ou d’augmenter les sites de production à l’étranger ?

R9 : Furukawa : Notre chiffre d’affaires à l’étranger est élevé, et bien que la faiblesse du yen augmente les ventes, elle peut aussi réduire les bénéfices en raison des coûts des matières premières en devises étrangères. Nous avons une structure de production “fabless” et collaborons étroitement avec nos partenaires pour assurer une production optimale face aux risques divers.

Q10 : Quelles mesures prenez-vous pour assurer la sécurité des informations, notamment contre les cyberattaques ?

R10 : Furukawa : Nous investissons dans la sécurité des systèmes d’information et collaborons avec des experts pour tester et améliorer la sécurité. Depuis 2017, nous avons mis en place un système de gestion de la sécurité de l’information et un comité dédié pour renforcer la sensibilisation et la protection des données.

Q11 : Pourquoi le développement de certains jeux, comme “Super Mario Bros. Wonder”, prend-il autant de temps ?

R11 : Furukawa et Takahashi : Le développement des jeux est devenu plus long et complexe, nécessitant plus de ressources et d’investissements. Nous nous efforçons d’optimiser nos processus pour raccourcir les délais de développement. Bien que certains titres prennent du temps, nous visons à proposer régulièrement des jeux intéressants.

Q12 : Comment envisagez-vous la redistribution des bénéfices aux actionnaires, notamment via le rachat d’actions ou de nouvelles divisions d’actions ?

R12 : Furukawa : Nous avons réalisé une division des actions en 2022 pour accroître la liquidité et l’accessibilité des actions. Concernant le rachat d’actions, nous évaluerons en fonction des conditions économiques et des marchés. Les annonces seront faites de manière opportune si nécessaire.

Q13 : Comment Nintendo gère-t-elle les violations de droits de propriété intellectuelle ?

R13 : Furukawa : Nous nous engageons à protéger nos droits de propriété intellectuelle pour préserver la valeur de nos IP et les expériences de jeu. Nous prendrons des mesures appropriées contre toute violation pour maintenir l’intégrité de nos marques.

Q14 : Comment gérez-vous la transition générationnelle chez les développeurs de Nintendo ?

R14 : Furukawa et Miyamoto : La transition générationnelle est bien gérée chez Nintendo. Nous avons de jeunes développeurs talentueux et assurons une transition fluide des responsabilités. Miyamoto continue de participer activement au développement de nouveaux projets et à l’innovation.

Q15 : Comment réagissez-vous aux utilisations inappropriées des IP Nintendo sur les réseaux sociaux ?

R15 : Furukawa : Nous nous efforçons de créer des expériences de jeu agréables pour tous et prenons des mesures appropriées contre les utilisations inappropriées de nos IP qui pourraient nuire à notre mission de rendre les gens heureux.

Q16 : Comment la dévaluation du yen affecte-t-elle le prix de vos produits et envisagez-vous d’ajuster les prix dans certaines régions ?

R16 : Furukawa : La dévaluation du yen a créé des écarts de prix entre le Japon et l’étranger. Nous surveillons la situation et envisagerons des ajustements si nécessaire, bien qu’aucun changement de prix ne soit prévu pour le moment.

Q17 : Que pensez-vous du nombre d’actions détenues par les administrateurs de Nintendo ?

R17 : Furukawa : Nous croyons que nos administrateurs sont dévoués à leurs tâches, indépendamment du nombre d’actions qu’ils détiennent. Nous avons également un programme de rémunération en actions pour aligner leurs intérêts avec ceux des actionnaires.

Q18 : Envisagez-vous de distribuer la musique de jeu Nintendo via des services de streaming par abonnement ?

R18 : Furukawa : Nous reconnaissons la valeur de la musique de jeu et explorons des moyens de la partager avec nos fans. Nous continuerons à examiner des options pour utiliser notre musique de jeu de manière à satisfaire notre public.

Source: qa2406.pdf (nintendo.co.jp)
nintendopassion.fr
Passionné de jeux vidéo et de l'univers Nintendo depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandi avec cette marque, allant de la NES à la Switch. Jouer pour la première fois à Pokémon, lancer Ocarina of Time sur la N64 et découvrir la 3D resteront des moments gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vécu ces instants.

    You may also like