VGC 2023: environ 50% des équipes possédaient un Pokemon hacké.

VGC 2023 The Pokemon Company devient de plus en plus stricte vis-à-vis des Pokemon modifiés dans le monde compétitif. Et cette tendance ne semble pas s’inverser de sitôt. Selon un rapport récent de Kurt, le créateur de l’outil de hack bien connu PKHeX, près de 50% des équipes en lice pour le VGC 2023 comportaient des Pokemon hacké.

D’après les informations, environ 17% des équipes des Championnats du Monde avaient des Pokemon modifiés dans leurs rangs, y compris peut-être le champion 2023, Shohei Kimura.

Il est important de préciser que le fait que ces Pokemon soient modifiés ne signifie pas nécessairement qu’ils étaient plus puissants que les autres. La plupart du temps, les joueurs modifient les Pokemon pour éviter le temps et l’effort nécessaires à leur élevage.

Certains échangent même avec d’autres joueurs pour constituer des équipes, et ne savent pas toujours si le Pokemon qu’ils ont reçu a été créé légalement ou non.

Pour ceux qui souhaitent une analyse complète des données, nous vous recommandons vivement de consulter le fil de discussion de Kurt.

Partager sur les réseaux sociaux

nintendopassion.fr

Passionné de jeux vidéo et de l'univers Nintendo depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandi avec cette marque, allant de la NES à la Switch. Jouer pour la première fois à Pokémon, lancer Ocarina of Time sur la N64 et découvrir la 3D resteront des moments gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vécu ces instants.