Actualités

Nintendo : deux nouvelles cibles dans la lutte contre le piratage

Nintendo : deux nouvelles cibles dans la lutte contre le piratage

Nintendo continue sa lutte contre le piratage de la Switch avec deux nouvelles poursuites judiciaires. TorrentFreak vient de publier l’information. James “Archbox” Williams, modérateur principal de r/SwitchPirates (sur reddit), et Ryan “Homebrew Homie” Daly de Modded Hardware sont les deux principales cibles de ces actions.

James “Archbox” Williams est accusé d’exploiter plusieurs “Magasins Pirates” offrant des bibliothèques massives de jeux Nintendo Switch, piratés bien évidemment. En tant que modérateur de SwitchPirates, il a encouragé le piratage et donné des conseils techniques aux différents membres du groupe. Nintendo le poursuit pour violation de droits d’auteur et demande des millions de dollars de dommages-intérêts. Voici ce qu’on peut lire dans les charges portées par Nintendo:

“Le défendeur est bien conscient que sa conduite est illégale et enfreint les droits de propriété intellectuelle de Nintendo. En effet, le défendeur s’est vanté publiquement d’être un « pirate » qui « ne va pas donner 50 dollars à Nintendo pour un jeu”

TorrentFreak
MIG SWITCH
MIG SWITCH, cible de Nintendo

La deuxième cible de la défense de Nintendo se porte sur Ryan “Homebrew Homie” Daly, responsable de Modded Hardware. Ce dernier est accusé de vendre des modchips (circuit intégré permettant de jouer à des “copies” de jeux vidéo) et des consoles modifiées avec des jeux piratés. Bien que Daly ait initialement accepté de cesser ces activités, il a continué, poussant Nintendo à déposer une plainte officielle. MIG Switch était dans le viseur de Nintendo depuis quelque temps déjà.

Nintendo accuse Daly de violation du DMCA et cherche à arrêter la vente de modchips et de cartes mémoire MIG Switch. Pour faire simple, “MIG Switch” est une carte flash qui permet un accès à l’ensemble de la bibliothèque Nintendo Switch. Voici ce qu’on peut lire dans la plainte déposée par Nintendo:

“Le défendeur offre non seulement le matériel et le micrologiciel pour créer et jouer à des jeux piratés, mais il fournit également à ses clients des copies de jeux Nintendo piratés. En règle générale, lorsqu’un client achète une console piratée ou les services de contournement, le défendeur préinstalle sur la console un portefeuille de jeux piratés prêts à jouer, y compris certains des titres les plus populaires de Nintendo tels que ses jeux Super Mario, The Legend of Zelda et Metroid.”

TorrentFreak

Cette année, plus que les autres, Nintendo ne plaisante plus avec le piratage et la défense de ses droits de propriété intellectuelle. Un peu plus tôt, Gary Bowser, membre de Team Xecutor, a été condamné à 40 mois de prison et à une amende de 14,5 millions de dollars. De plus, le développeur de l’émulateur open-source Yuzu, Tropical Haze, a accepté de payer 2,4 millions de dollars. 8500 clones de l’émulateur Yuzu ont également été fermés.

L’ensemble de la plainte sous PDF est disponible à cette adresse.

nintendopassion.fr
Passionné de jeux vidéo et de l'univers Nintendo depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandi avec cette marque, allant de la NES à la Switch. Jouer pour la première fois à Pokémon, lancer Ocarina of Time sur la N64 et découvrir la 3D resteront des moments gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vécu ces instants.

    You may also like