Actualités

L’homme qui a fait annuler le Nintendo Live 2024 et le Splatoon Koshien 2023 avoue être à l’origine des menaces

L’homme qui a fait annuler le Nintendo Live 2024 et le Splatoon Koshien 2023 avoue être à l’origine des menaces

Kenshin Kazama, employé d’Hitachi City dans la préfecture d’Ibaraki et âgé de 27 ans, a été accusé d’avoir envoyé des menaces à Nintendo. Il a admis avoir été à l’origine de l’annulation des finales de Splatoon Koshien 2023 en menaçant de “tuer tout le monde” à cause de jeux qu’il considérait “merdiques”.

Entre le 22 août et le 29 novembre de l’année dernière, Kenshin Kazama a envoyé 39 menaces via le formulaire de contact du site officiel de Nintendo. Il a menacé de “tuer toutes les personnes impliquées” dans la création du jeu et a conseillé de “faire attention aux événements avec des spectateurs”. Ces menaces ont conduit à l’annulation des finales de Splatoon Koshien 2023 et de Nintendo Live 2024.

Lors de son procès, Kazama a expliqué qu’il avait envoyé les messages par frustration due à des pertes répétées sur un jeu. Le jeu n’a pas filtré mais il s’agirait d’après les premiers retours de Splatoon 3. Le procureur a estimé les dommages causés à 700 millions de yens (soit un peu plus de 4 millions d’euros), qualifiant les conséquences “de graves” et “rejetant toute circonstance atténuante”.

Le procureur a requis une peine d’un an de prison pour Kazama, en soulignant l’importance des conséquences de ses actes. Le verdict sera rendu le 24 juillet.

source: ktv.jp

nintendopassion.fr
Passionné de jeux vidéo et de l'univers Nintendo depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandi avec cette marque, allant de la NES à la Switch. Jouer pour la première fois à Pokémon, lancer Ocarina of Time sur la N64 et découvrir la 3D resteront des moments gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vécu ces instants.

    You may also like